Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cookie - headers already sent by (output started at /home/letempsdh/www/joomla/configuration.php:60) in /home/letempsdh/www/joomla/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cache limiter - headers already sent (output started at /home/letempsdh/www/joomla/configuration.php:60) in /home/letempsdh/www/joomla/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/letempsdh/www/joomla/configuration.php:60) in /home/letempsdh/www/joomla/libraries/joomla/session/session.php on line 426
Nos débuts sur Java

postheadericon Nos débuts sur Java

Du 5 au 9 septembre 2010

Après 10 heures de train, nous voilà arrivés à Yogyakarta (Yogya), en plein coeur de Java. Commence alors notre première recherche de logement pour la nuit, puisque nous avons choisi de ne rien réserver à l'avance.

"Do you have a room available ? Can we just have a look ?" 

Nous déambulons dans les ruelles de quartier des voyageurs près de la gare (Sosrowijayan), avec nos gros sacs à dos. Lonely Planet à la main, nous tentons de retrouver quelques adresses indiquées. Avant d'avoir le temps de les atteindre, nous sommes harcelés par des rabatteurs qui nous font faire le tour des homestay. Rapidement il faut nous rendre à l'évidence que compte tenu de notre budget, il va falloir revoir à la baisse nos exigences de confort. Adieu climatisation (pourtant utile vue la chaleur), eau chaude, charme du lieu... nos visites de chambres n'ont qu'un seul but : trouver un lit et des toilettes à peu près propres !

Nous ne resterons pas très longtemps à Yogya. Pas par manque d'intérêt car la ville et ses environs disposent de nombreuses possibilités de visites et ballades : le palais du sultan (Kraton), les temples de Borobudur et de Prambanan, le plateau de Dieng, le volcan Merapi, Parangtritis au bord de mer et sa grotte verte...

Nous sommes le 6 septembre matin. Après le tour de nombreuses agences, nous réalisons que toutes s'arrêtent de travailler les 9-10-11 septembre pour fêter la fin du Ramadan. Nous avons tout juste le temps de booker une visite de Borobudur pour l'après-midi, malgré la pluie, et le dernier trip de 3 jours vers les volcans Bromo et Kawah Ijen partant le lendemain matin ! Une seule agence propose le tour complet jusqu'au 9, nous ne pourrons pas négocier grand chose !

La descente aux enfers

Les volcans, ça se mérite ! Entre les nombreuses heures de route, les changements de bus (7 en 3 jours !) et les temps d'attente, nous sommes épuisés avant d'avoir grimpé sur le moindre cratère !

Pour profiter de la vue sur le Bromo au lever du soleil, nous sommes réveillés à 3 heures pour monter en jeep en haut du mont Penanjakan (2770m). Là-haut, une foule attend que le soleil émerge de la couche de nuages qui obstrue l'horizon. Nous n'aurons pas la photo des cartes postales, mais la vue est tout de même extraordinaire : les cratères du Bromo fumant et du Batok émergent au milieu d'une caldeira recouverte d'une mer de sable et d'une fine couche de brouillard, en arrière-plan l'impressionnant Semeru explose toutes les demi-heures et produit un léger nuage de cendres... Nous reprenons ensuite la jeep pour rejoindre le pied du cratère du Bromo. Il ne nous reste plus qu'à grimper les 250 marches qui nous permettent d'atteindre le sommet du cratère (2392m).

Le lendemain, rebelote, lever 3h15 pour faire l'ascension du Kawah Ijen (2368m). Cette fois-ci, il nous faut grimper une petit sentier bien pentu pendant 1h15 pour atteindre le haut du cratère. A peine arrivés là-haut, nous voilà à nouveau sous la pluie... Munis de nos vêtements de pluie, nous entamons néanmoins la descente au fond du cratère. La roche est très glissante, ce qui vaudra une belle chute à Stan ! Nous nous approchons au plus près des bouches dont sortent les vapeurs de souffre qui se cristallisent en plaques dorées et du magnifique lac turquoise d'acide sulfurique au fond du cratère. Mieux vaut éviter de s'y baigner !

Le vent change alors de sens, ce qui nous oblige à remonter au milieu des vapeurs de souffre. Le sentier est rude, nous suffoquons, puis retrouvons l'air frais du haut du cratère avec la sensation de sortir des enfers ! Cela nous permet de mieux imaginer la vie dure des mineurs qui exploitent le souffre et remontent chaque jour sur leur dos de kilos de pains de souffre...

Malgré les conditions climatiques et d'organisation un peu pénibles, ce premier aperçu des volcans indonésiens nous fascine et nous donne envie d'en voir davantage ! A suivre...

Toutes les photos de Java ICI


Informations pratiques pour les voyageurs

Nous avons directement réservé notre tour de 3 jours pour le Mont Bromo et le Kawah Ijen à Yogyakarta.

Itinéraire :
  • Jour 1 : départ 8h30. 10 heures de bus entre Yogyakarta et Cemorolawang (village entre Probolinggo et le Mont Bromo), avec changement de bus à Probolinggo. Réservation de la jeep. Nuit à Cemorolawang.
  • Jour 2 : Réveil 3h. 1h30 de jeep jusqu'au Mont Penanjakan pour le lever de soleil sur le Bromo. Reprise de la jeep jusqu'au cratère du Bromo (montée en 30 minutes), puis retour à l'hôtel. Départ vers 9h-10h pour le village de Sempol, avec changement de bus à Probolinggo. 6 heures de route. Nuit à Sempol.
  • Jour 3 : Réveil 3h15. 1 heure de route en bus jusqu'au Kawah Ijen. 1h15 de montée, puis 30 minutes de descente dans le cratère, puis retour au bus. Départ vers 9h30 pour Ketapang Ferry station. 4 heures de route. De là, il est possible de revenir à Yogyakarta ou bien d'aller directement à Bali en ferry + ligne régulière de bus. Nous avons choisi la 2ème option : 3-4 heures supplémentaires. Arrivée à Denpassar vers 18h.
Tarif :

L'agence Sosro Tour & Travel nous a proposé le tarif de 570.000 rupiahs par personne. Nous n'avons malheureusement pas eu le temps de mettre les agences en concurrence... Il faudra y ajouter :

  • 90.000 rupiahs / pers. pour la jeep (non comprise mais indispensable si vous voulez monter au mont Penanjakan. A pied, il faudrait 3 heures au moins) ;
  • 25.000 rupiahs / pers. pour l'entrée dans le parc national du Bromo
  • 20.000 rupiahs / pers. pour l'entrée dans le parc de l'Ijen
  • 40.000 rupiahs par appareil photo au Kawah Ijen !

Au total, on s'en sort à 1.450.000 rupiahs pour 2 personnes, soit environ 130 euros.



Mis à jour (Dimanche, 11 Septembre 2011 18:45)