Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cookie - headers already sent by (output started at /home/letempsdh/www/joomla/configuration.php:60) in /home/letempsdh/www/joomla/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cache limiter - headers already sent (output started at /home/letempsdh/www/joomla/configuration.php:60) in /home/letempsdh/www/joomla/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/letempsdh/www/joomla/configuration.php:60) in /home/letempsdh/www/joomla/libraries/joomla/session/session.php on line 426
Kuta Lombok : surfers' paradise

postheadericon Kuta Lombok : surfers' paradise

Du 9 au 14 octobre 2010

Après 3 jours de trek plutôt physiques, nous décidons d'aller récupérer à Kuta Lombok, à l'extrémité sud de l'île. Contrairement à la ville du même nom sur Bali, Kuta Lombok est réputée pour son isolement et ses plages sauvages...

Notre arrivée à Kuta Lombok n'aura toutefois pas été sans encombre. Nous faisons très vite affaire avec un "voyagiste" indonésien qui après négociation nous propose un "open ticket" particulièrement intéressant pour rallier Kuta Lombok, puis l'aéroport de Bali pour notre vol vers l'Australie... Malgré toutes nos précautions (établissement d'un ticket écrit, pas de paiement anticipé...), il s'agira d'une arnaque. Arrivés à Kuta Lombok, le gars nous réclame le double de la somme pour venir nous rechercher quelques jours plus tard... Devant notre incompréhension et notre refus, le ton monte assez vite, et il nous menace d'appeler la police locale. Ne voulant surtout pas avoir à faire avec le police indonésienne (racket assuré), nous nous acquittons finalement de l'intégralité de la somme en lui promettant de lui faire un petit peu de publicité...

Après cette petite déconvenue qui ne nous aura coûté au final que 20 euros, nous partons à la découverte de notre nouvel environnement :

  • Premier constat : il fait beau et chaud !
  • Second constat : tous les scooters que nous croisons sont équipés de "porte-surf".
  • Troisième constat : la plupart des occidentaux que nous croisons sont australiens.

Pas de doute, nous sommes en terre de surf ! En effet, dans la rue principale de Kuta Lombok est jalonnée de surf centers plus ou moins improvisés...

Le programme des jours à venir sera simple : plages et surf.

Au gré de nos déambulations dans Kuta Lombok, nous découvrons, un peu à l'écart des resorts pour occidentaux, une charmante chambre d'hôte avec vue sur mer ! Après une visite express nous réservons pour le jour suivant. Nous sympathisons assez vite avec July et Heri, les jeunes qui s'en occupent. Ceux sont eux qui nous initierons aux joies du surf !

Comme rien n'est simple en Indonésie, il faut faire des kilomètres sur des routes défoncées pour  accéder aux différentes plages disséminées le long du littoral, de part et d'autres de Kuta Lombok. Chaque découverte de plage est une mini aventure : rien n'est fléché, les cartes pas vraiment détaillées et les rares explications plutôt approximatives... La récompense ? Des paysages de cartes postales !

Nous avons tellement oublié le temps ici que nous réalisons seulement la veille au soir de notre départ que nous devons faire nos sacs ! Bye bye l'Indonésie, rendez-vous en Australie !

Toutes les photos de Kuta Lombok ICI


Les bonnes adresses à Kuta Lombok

  • La récente chambre d'hôtes Jono's place, qui se situe dans la partie ouest du village. Demandez la chambre du haut, où le lit est placé sur une mezzanine de bambou en plein air ! Idéal pour se reposer face à la vue. 100.000 Rp (9€) la nuit sans petit-déjeuner. En revanche, le proprio et les jeunes du coin vous inviterons volontiers à partager un café ou une partie de cartes. Possibilité de louer un scooter pour 50.000 Rp par jour (soit 4,50€) ou de demander une première leçon de surf pour 100.000 Rp / pers. (50.000 Rp pour la planche + 50.000 Rp pour le prof).
  • Le restaurant Murah Meriah, qui donne sur la plage en face des resorts, aura été notre véritable cantine. Repas bons et pas chers. Les jus y sont délicieux ainsi que les poelées de légumes (c'est tellement rare !).
  • Les plages de Selong Belanak, Mawun, Tanjung Aan... Impossible de les comparer, ce sont toutes d'immenses et magnifiques plages de sable blanc. Selong Belanak est idéale pour débuter le surf : vagues près du littoral où l'on a pied, pas de coraux tranchants.



Mis à jour (Dimanche, 11 Septembre 2011 19:00)