Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cookie - headers already sent by (output started at /home/letempsdh/www/joomla/configuration.php:60) in /home/letempsdh/www/joomla/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cache limiter - headers already sent (output started at /home/letempsdh/www/joomla/configuration.php:60) in /home/letempsdh/www/joomla/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/letempsdh/www/joomla/configuration.php:60) in /home/letempsdh/www/joomla/libraries/joomla/session/session.php on line 426
East Coast : ambiance backpackers !

postheadericon East Coast : ambiance backpackers !

Du 27 octobre au 14 novembre 2010

Après notre incursion au coeur de l'Australie, nous voilà au nord de la côte Est, à Cairns. Il nous reste 18 jours pour rallier Sydney où nous attend notre prochain vol. Pour parcourir ces 3000km de côte, 2 solutions : louer une voiture / campervan ou acheter un pass de bus permettant autant d'étapes que l'on souhaite. Nous optons pour la seconde solution. Pour le logement, nous continuerons à découvrir le monde des backpackers : espèce de collocation géante où nous partageons les dortoirs, salles de bains et cuisine ! A chacun son style et ses avantages : cuisine bien équipée, grande pièce commune, accès internet...

Reef & Rainforest

Cairns s'est largement développée grâce au tourisme. En déambulant dans les rues, on ne compte plus les agences de voyage et les centres de plongées qui proposent toutes sortes de prestations, principalement sur la Great Barrier Reef (Grande Barrière de Corail).

Bien qu'on nous l'ai déconseillé, nous nous laissons tenter par une sortie en mer d'une journée (snorkelling et plongée) à partir de Port-Douglas (station balnéaire au nord de Cairns). Nous nous retrouvons au coeur de l'industrie de la plongée à l'australienne sur un énorme catamaran avec une centaine de passagers... La plongée sera effectivement décevante (site sans doute trop plongé, divemaster pressé), mais nous aurons quand même l'occasion de croiser un gros napoléon et des petits requins en snorkelling.

Un peu plus au nord, nous nous aventurons dans la forêt tropicale humide, particulièrement riche en biodiversité. Elle couvre moins de 0,01% du territoire australien mais abrite 36% de l'ensemble des espèces animales, 50% des espèces ornithologiques et 65% des espèces de fougères. Certaines plantes n'ont pas fini de nous dévoiler leurs secrets et bienfaits. Un patrimoine à sauvegarder ! Cette région pullule d'animaux potentiellement mortels comme les crocodiles, méduses, serpents de mer... De quoi nous passer l'envie de nous baigner ! A Cape Tribulation, nous profitons de la marée basse pour longer la plage où la forêt primaire rencontre l'océan.

Nous reprenons la route vers le sud, où sur les conseils d'Aline, nous nous arrêtons près de Ayr. Ce petit village, au milieu de nulle part, n'a d'autre intérêt que d'être situé au plus près de l'épave du S.S. Yongala, qui a sombré en 1911 lors d'un cyclone avec l'ensemble de l'équipage et des passagers (121 personnes). Situé entre 16 et 27 mètres de fond, le sanctuaire est aujourd'hui couvert de magnifiques coraux et gorgones et abrite une grande variété de poissons bien costauds : napoléons, mérous (grooper, flowery cod), platax (batfish) et d'innombrables serpents de mer olive ! Grande première : nous avons pu plonger pour la première fois en autonomie (sans divemaster) sur notre deuxième plongée !

Toutes les photos du Reef & Rainforest ICI

Whitsundays Islands

Impossible de venir à Airlie Beach sans être tenté par une virée dans l'archipel paradisiaque des Whitsundays Islands au coeur de la Grande Barrière de Corail : mer limpide et turquoise, sable blanc, poissons tropicaux... Nous embarquons pour 2 jours et 2 nuits sur le Boomerang, ancien voilier de course de 83 pieds (24 mètres), qui s'est illustré dans les années 90 avec notamment une première place à la World Maxi Series Race sous le nom d'Ondine VII.

Notre croisière paradisiaque se transforme rapidement en croisière bretonne : houle, pluie, vent. Nous sortons les cirés jaunes... La seule différence ? La température des vagues qui nous arrosent en passant sur le pont ! Il fait plus chaud dans l'eau qu'en dehors.

Heureusement, le ciel se dégage après notre première nuit. Nous hissons les voiles et mettons le cap sur la fameuse plage de Whitehaven, où dans quelques centimètres d'eau des dizaines de raies pastenague nous filent entre les pieds !

Sur le retour, le vent forci et les manoeuvres s'enchaînent. A la barre, le capitaine donne ses ordres aux garçons pour embraquer les voiles : "Front of the boat ! Back of the boat !". Nous avons de la chance, notre skipper est compétiteur et engage une régate bord à bord avec le sistership British Defender ! Comme d'habitude et pour notre plus grand plaisir, il sort vainqueur de ce duel, rituel entre les deux skippers.

Toutes les photos des Whitsundays ICI

Brisbane & Byron Bay

Brisbane, encore une ville où il fait bon vivre ! Pas située en bord de mer cette fois-ci mais sur la Brisbane River. On y prend le ferry comme le bus et 500 km de pistes sont dédiés aux cyclistes ! Les familles peuvent profiter en pleine ville d'un immense parc et d'un lagon, desquels on a vue sur le fleuve et le quartier d'affaires !

Pour ne pas quitter le pays sans avoir vu de près nombre d'espèces endémiques d'Australie, nous allons à la réserve Lone Pine qui accueille notamment 130 koalas. Cela ressemblera finalement plus à un zoo, où nous pourrons faire un câlin à un koala, caresser des kangourous, découvrir le diable de Tasmanie, wombat, casoar, dingo et ornithorynque.

Toutes les photos de Brisbane ICI

Dernière étape de notre parcours avant de retrouver Sydney : Byron Bay, un des nombreux temples du surf australien. Changement d'ambiance : on peut enfin de baigner sans combinaison anti-méduses, les rues regorgent de petites boutiques zen et fashion, dans les backpackers l'ambiance est beaucoup plus fêtarde. La jolie ballade jusqu'au phare nous conduit jusqu'au Cape Byron, point le plus oriental de l'Australie continentale. Au large, la Nouvelle-Calédonie et la Nouvelle-Zélande, mais ça c'est une autre histoire !

Toutes les photos de Byron Bay ICI

Mis à jour (Dimanche, 22 Septembre 2013 18:41)