postheadericon Southland : royaume des animaux marins

Du 7 au 13 décembre 2010

C'est sous la pluie que nous atteignons Kakapoint, porte d'entrée de la région des Catlins. Nous voilà arrivés dans le grand sud du pays. Plus au sud, il n'y a rien d'autre que l'océan et les vents violents des 50èmes hurlants. Plus loin encore, l'Antarctique. Ce n'est donc pas un hasard si le Southland abrite de nombreuses colonies d'animaux marins, que nous espérons bien rencontrer !

A l'affût dans les Catlins

Malgré le temps humide, nous prenons le temps de parcourir la côte déchiquetée des Catlins à la recherche d'otaries, lions de mer, dauphins et autres pingouins... Après Nugget Point et son superbe point de vue, un passage sur Cannibal Bay (ça laisse songeur), nous nous arrêtons à Surat Bay, lieu de villégiature - paraît-il - d'une colonie de lions de mer.

La plage est immense et déserte. A première vue, il n'y a pas de mammifère à l'horizon... Nous parcourons quand même les 4km de plage et croyons apercevoir quelque chose bouger au loin. Soudain, impossible de continuer : nous sommes attaqués par un oystercatcher (huîtrier variable) qui nous fonce dessus à hauteur de visage pour protéger son nid. Nous plongeons au sol pour l'éviter, nous munissons de bâtons et poursuivons notre chemin dans les dunes. En planque pendant 2 heures dans les hautes herbes, nous n'apercevrons que 2 lions de mer qui ne se décident pas à sortir de l'eau. Sans doute l'heure de la pêche ou bien des femelles farouches... Le lendemain matin, nous tentons à nouveau notre chance et sommes récompensés par le spectacle de 2 gros mâles qui s'affrontent (Voir la vidéo) ! Impressionnant !

Sur la route vers l'ouest, nous traversons des restes de forêts primaires largement détruites pour faire place à d'immenses collines vertes destinées à faire paître vaches et moutons. Dommage... Nous faisons également la tournée des cascades : Punakaiki et MacLean falls. Bien que peu impressionnantes, elles sont photogéniques. Nous y passons l'après-midi à discuter avec Marine et Loïc, deux français qui voyagent et travaillent pendant un an en Nouvelle-Zélande avec un visa Working Holidays.

Arrivés à Curio bay en fin d'après-midi, c'est l'heure idéale pour aller observer les rares yellow eyed pinguins (ou manchot antipode), qui reviennent de la mer pour nourrir leur progéniture et se reposer. C'est trop drôle de les regarder marcher d'un pas décidé et sauter d'un rocher à l'autre ! A quelques centaines de mètres, la plage de Purpoise bay est un bon spot de surf. En revanche, avec une eau à 15°C et un temps au crachin, il faut être motivé pour se mettre à l'eau. En fait, c'est la possibilité de nager et surfer avec les rares et petits dauphins d'Hector qui motive Stan ! Il est récompensé par la présence d'un dauphin qui, pendant plusieurs heures, surfe la même vague, à quelques mètres de lui !

Toutes les photos des Catlins ICI

Fiordland

La route SH99 vers le Fiordland longe la côte balayée par des vents d'ouest de près de 40 noeuds, puis oblique vers le nord où nous retrouvons des paysages de montagne. A peine arrivés à Manapouri, nous réservons une excursion sur le Doubtful Sound, un des plus grands fjords de la région. Aucune route ne permet d'y accéder. Il nous faudra donc prendre un premier bateau sur la lac Manapouri, au bout duquel nous visitons la plus grande centrale hydroélectrique du pays, souterraine. Inhabituel comme visite, où nous nous sentons plutôt comme dans un démarrage de James Bond ! Vous savez, quand ça pète de partout et qu'il faut s'échapper du bunker en flamme en sautant dans un bateau ou un avion, avant le générique du début ! Bon, pour nous, ce n'est qu'en bus que nous poursuivons notre route vers Doubtful Sound.

Nous embarquons enfin sur un deuxième bateau au fond du fjord. De chaque côté, des montagnes couvertes d'arbres tombent à pic dans l'eau, au point qu'en hiver il y a fréquemment des avalanches d'arbres dont on peut encore voir les larges coulées. Dans cet univers étrange, nous paraissons bien petits. A mesure que nous approchons de l'océan, la température se radouci, la végétation devient plus tropicale, mais nous affrontons de fortes rafales de vent. Abrités dans le fjord, de grands dauphins (bottlenose dolphins) nous accompagnent pendant quelques minutes ! Nous pourrons aussi observer des dizaines d'otaries à fourrures (fur seals) qui jouent autour des rochers à l'embouchure du fjord.

Le lendemain, nous poursuivons notre route sur l'interminable impasse qui mène jusqu'à Milford Sound, fjord le plus célèbre de Nouvelle-Zélande. C'était sans compter sur les assauts du mauvais temps et des sandflies (minuscules mouches vampires dont les boutons démangent très fort et longtemps : LE fléau de Nouvelle-Zélande !). Dans le brouillard et la pluie, nous faisons finalement demi-tour en chemin et quittons cette région aussi vite que nous le pouvons ! Si nous avions eu beau temps, nous aurions souhaité faire la ballade de Key Summit, remonter Hollyford Valley et aller jusqu'à Milford Sound... Ce sera pour une prochaine fois !

Toutes les photos du Fiordland ICI


Infos pour les voyageurs

Pour ceux qui voudrait comme nous découvrir des animaux marins dans leur environnement naturel, voici les spots privilégiés du Southland pour les rencontrer, et où nous les avons effectivement trouvés ! En revanche, leur rencontre se mérite : nous avons parfois parcouru des kilomètres en sur des pistes ou à pied, cherché et guetté des heures pour les voir !

  • Nugget Point : Otaries à fourrure. Seul problème, la colonie se trouve à 70 mètres en contrebas de la falaise. Pour les voir de près, c'est loupé !
  • Surat Bay : Lions de mer (gros mâles). La plage est longue, ne pas hésiter à la parcourir en entier ! S'ils ne sont pas là, jeter un coup d'oeil sur Cannibal bay, la baie d'à-côté. Nous n'en avions pas vu, mais il paraît qu'on peut aussi les voir là-bas.
  • Purpoise Bay : Lions de mer, Dauphins d'Hector (visibles qu'en Nouvelle-Zélande). Si vous voulez faire du surf, il y a du matériel à louer au campground Holiday Park de Curio Bay.
  • Curio Bay : Manchots antipode ou à oeil jaune. On ne le trouve qu'exclusivement dans le sud de la Nouvelle-Zélande. Le meilleur moment pour les observer est en fin de journée, après 19h.
  • Phare de Waipapa : Lions de mer (gros mâles).
  • Fjords, Doubtful Sound notamment : Otaries à fourrure, Grands dauphins (même famille que Flipper), Manchots.

Cette liste n'est pas exhaustive. Il est également possible de rencontrer ces animaux dans d'autres régions, notamment sur Otago Peninsula, près de Dunedin, ou sur Stewart Island


Carte repère


Mis à jour (Dimanche, 11 Septembre 2011 16:46)