postheadericon Coromandel / Northland : un parfum de grandes vacances !

Du 30 décembre 2010 au 3 janvier 2011

Alors que nous arrivons dans la région d'Auckland entre Noël et le Jour de l'an, le coup d'envoi est donné des grandes vacances néo-zélandaises. Si jusqu'ici nous rencontrions plus de moutons que d'humains, les campings et plages du Coromandel et du Northland font le plein. Pour nous, c'est un peu plus la galère pour se trouver une place pour la nuit !

Coromandel Peninsula

L'arrivée par l'est sur la péninsule au milieux des collines vertes, très vertes, est enchanteur. C'est sans compté sur la pluie qui fait son retour, nous obligeant une nouvelle fois à passer une journée entière à l'abri dans notre campervan. Le beau temps de retour, nous en profitons pour faire un tour sur la fameuse plage de Catedrale Cove, accessible uniquement par la mer ou à pied en passant sous une arche à marée basse. La plage se mérite : le parking est tellement plein que les voitures sont garées sur tout le long de la route sur des centaines de mètres ! Ensuite, il nous faut marcher pendant 40 minutes pour afin poser sa serviette sur le sable. Seul Stan osera un bain de mer un peu frais.

La côte ouest de la péninsule est très différente : la route serpente le long de la mer entre la falaise, les pohutukawas, "arbres de Noël" dont les fleurs rouges fleurissent en décembre, et la plage rocheuse. Justement une plage nous semble idéale pour dîner face au coucher du soleil, quasiment notre premier en Nouvelle-Zélande. Il ne faut pas une demi-heure à un officier de la municipalité voisine pour venir nous déloger et nous rappeler que le free camp est interdit sur la péninsule ! "Oui bien sûr monsieur, nous le savons, nous ne faisons que dîner !". Pour la tentative de camping sauvage, c'est loupé ! Nous voilà repartis vers un campground payant.

Le lendemain, nous reprenons la route vers le Northland. Lors d'un de nos arrêts café / internet sur la route chez Mac Do, nous réalisons que Maxence, un copain, nous a annoncé son arrivée à Auckland pour dans 2 heures. Nous sommes justement sur la route de l'aéroport et arrivons à temps pour l'accueillir à la descente de l'avion. Finalement ce n'est pas un mais 4 copains que nous voyons débarquer : Max, Guillaume, Cyrille et Axel ! C'est très sympa de retrouver quelques parisiens au bout du monde le temps d'un café !

Northland et plongée sur les Poor Knights Islands

Au crépuscule nous arrivons au camping du DOC d'Ohakune bay dans le Northland. Il n'y a plus de place et il fait déjà nuit. Nous avisons une ferme en face où plusieurs tentes sont déjà installées. Nous demandons l'hospitalité à un homme un peu bourru en train de vider sa pêche de la journée. C'est finalement Greta, sa femme, qui nous accueille chaleureusement et nous offre pour le dîner une partie de la pêche de son mari ! Nous n'auront malheureusement pas le temps d'accepter de faire la tournée de la propriété où ils élèvent des vaches charolaises ; nous avons rendez-vous à Tutukaka un peu plus au sud pour confirmer notre sortie plongée du lendemain.

31 décembre 2010. Nous trouvons une belle plage à Sandy Bay où nous nous baignons ! Et pour une fois le camping sauvage y est autorisé ! Pour la nouvelle année, eh bien, pas de grosse fiesta mais un bon dîner face aux vagues sur lesquelles glissent les surfeurs jusqu'à la nuit tombée... Nous nous couchons tôt pour être en forme pour plonger le lendemain matin : dodo à 22h !

Comparé à la petite taille de la station balnéaire, le centre de plongée Dive! Tutukaka est énorme. "Poor Knights Islands, l'un des 10 plus beaux site de plongée sub-tropicale" dixit Cousteau, annonce la brochure. En fonction des conditions météo, le skipper a le choix entre 60 sites de plongée (!) autour des îles dont les falaises sont garnies d'arches et de grottes ! Pour nous, ce sera surtout la première fois que nous plongeons en eaux froides, à 18°C.

De la préparation, où nous nous équipons de combinaisons intégrales épaisses et de 8kg de plomb contre les 3 habituels, aux plongées en elles-mêmes, tout est très différent. Sous l'eau, nous nous immergeons et progressons dans un labyrinthe d'algues géantes, au milieu desquelles nous cherchons des raies, poissons scorpion et nudibranches. Nous croisons quelques raies de taille impressionnante et terminons la plongée dans une grotte où, à la lueur d'une lampe torche, nous distinguons des centaines de poissons. Cela dit, la visibilité n'est pas très bonne ce jour là, sans compter qu'il fait froid ! Si l'expérience était intéressante et les sites à fort potentiel, nous préférons vraiment la plongée tropicale ! (Voir la vidéo)

Dernière ligne droite vers Auckland où nous devons rendre notre campervan. Une belle partie de notre voyage s'achève. Rendez-vous maintenant de l'autre côté de l'océan Pacifique !

Toutes les photos de Comorandel / Northland ICI


Nos bonnes adresses autour d'Auckland

A Comorandel Peninsula, le camping sauvage est totalement interdit et surveillé. Nous vous conseillons 2 campings plus sympas et moins chers que les Top 10 Holidays Park :

  • Le camping d'Otapure, sur la côte est. Lieu de retrouvailles saisonnier de familles néo-zélandaises, ce petit camping est convivial. Une belle plage de surf est située à quelques centaines du mètres. 30 NZD pour un site sans électricité. 1NZD pour la douche de 5 minutes.
  • Le camping de Tapu, sur la côte ouest. Petit camping au milieu de la forêt à quelques kilomètres de la côte. Simple mais 15 NZD pour un site avec électricité.

Dans le Northland :

  • La plage de Sandy Bay pour du free camp !
  • Sinon, le camping d'Ohakune, au nord-est de Whangarei, est également situé sur une jolie plage. C'est un camping du DOC, mais il est nécessaire de réserver pendant la haute saison. 12 NZD par personne.
  • Plus près d'Auckland, le Pines Wood Motorcamp à Red Beach était également une bonne option. 30NZD pour 2 personnes sans électricité mais avec free Wifi.
  • Le Dive! Tutukaka est un gros divecenter très professionnel. L'accueil est sympathique et le matériel de qualité. Sur le bateau le service est au top. Notre instructeur anglais, Steve, était excellent. Après les 2 plongées, on a droit à un tour des îles, passage dans la plus grande grotte marine et sous des arches. La journée de 2 plongées (les sites sont à une bonne heure en bateau) revient à 199NZD + 50NZD pour tout l'équipement, soit près de 145€ par personne. Ils ont pignon sur rue, mais apparemment ils ne sont pas les seuls à plonger sur les Poor Knight Islands.

A Auckland, nous avons passé une nuit au Freemans Lodge, un backpackers très bien tenu. Les espaces sont conviviaux et il y a de la moquette partout, on se croirait un peu comme à la maison ! 80 NZD la chambre double (environ 47€) avec free Wifi.


Carte repère


Mis à jour (Dimanche, 22 Septembre 2013 18:13)