Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cookie - headers already sent by (output started at /home/letempsdh/www/joomla/configuration.php:60) in /home/letempsdh/www/joomla/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cache limiter - headers already sent (output started at /home/letempsdh/www/joomla/configuration.php:60) in /home/letempsdh/www/joomla/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/letempsdh/www/joomla/configuration.php:60) in /home/letempsdh/www/joomla/libraries/joomla/session/session.php on line 426
Arequipa et les gorges du canyon de Colca

postheadericon Arequipa et les gorges du canyon de Colca

Du 8 au 13 juin 2011

Après Cuzco, direction une autre grande ville coloniale péruvienne : Arequipa. Ici ce n'est pas tant la ville qui nous intéresse - quoique prendre son petit-déjeuner en terrasse sous les colonnades qui bordent la Plaza de Armas a quelque chose de délicieux - mais plutôt sa proximité avec les plus profonds canyons au monde ! On ne change pas, toujours une idée de randonnée en tête ! Cela dit, cette fois-ci les choses s'annoncent plus compliquées. Stan a de la fièvre et a déclaré après 9 mois de voyage sa première turista carabinée... Passe un premier jour, puis nous nous décidons à partir quand même dans le canyon de Colca, d'autant que nous venons de rencontrer un couple de français, Nico et Marion, qui y va également.

Plus on est de fous plus on rit. Leur présence nous permet de mieux supporter le trajet de 6 heures dans un bus pourri pour atteindre Cabanaconde, point de départ des randonnées dans le canyon. Sur la fin du trajet (à partir de Chivay), nous découvrons la jolie vallée de Colca et ses cultures en terrasses. Les femmes ici portent des tenues traditionnelles colorées et très différentes de celles rencontrées précédemment. Probablement dans des matières plus légères pour supporter la chaleur de cette vallée encaissée.

La vallée se resserre ensuite pour devenir canyon, dans lequel nous plongeons à pied, à partir de la Pampa San Miguel, le long d'un petit sentier à flan de falaise ! Après une sacrée descente de près de 1000 mètres, nous avons droit à un bon bain de pied au fond du canyon dans le Rio Colca. Nous remontons ensuite vers San Juan et la posada de Roy, que nous avons croisé sur sa mule un peu plus tôt. Bonne surprise : l'auberge est vraiment jolie et les chambres propres.

L'avantage de randonner dans le canyon de Colca, c'est que nous n'avons pas besoin de porter de gros sacs à dos. Les paysans des petits villages du canyon sont ravis de nous loger et de nous restaurer. Et quand on voit ce que cela représente de pouvoir s'acheter une bouteille d'eau en cours de randonnée (c'est-à-dire des allers-retours réguliers de plus de 6 heures et 2000m de dénivelé réalisés de nuit pour éviter le cagnard), on est très reconnaissant que quelqu'un d'autre l'ait porté à notre place et on accepte aisément de la surpayer un peu !

Notre deuxième jour de randonnée s'achève au fond du canyon dans une piscine de l'oasis de Sangalle, idéale pour récupérer des efforts de la journée. Quelques dizaines de minutes plus tôt, la vue plongeante sur l'oasis et ses "taches" bleues turquoise nous a donné un regain d'énergie pour y plonger au plus vite !

Dernier jour, réveil à 5h du mat' pour remonter du canyon à la fraîche. Au programme, 1100 mètres de dénivelé positif en lacet le long de la falaise. Nous devançons les groupes avec guide qui remontent à dos de mules, et qui nous rattraperons plus haut. Malgré la forme toute relative de Stan et son régime au Coca Cola depuis 3 jours, nous atteignons le haut du canyon en à peine 2 heures ! Au passage, on aura même pris de le temps de bavarder avec un paysan péruvien. Il trouve que l'on parle très bien espagnol alors on est hyper fiers. Nous on trouve que ces péruviens sont décidément très sociables et sympathiques !

Notre deuxième bonne raison de remonter tôt du canyon était d'obtenir les dernières places disponibles dans le bus de Cabanaconde vers la fameuse Cruz del Condor (Croix du Condor), lieu ultra touristique et supposé clou du spectacle ! En effet, de 8 à 10h du matin environ, des dizaines de condors décollent de leurs nids dans la falaise pour la journée. Avec un peu de chance, ils vous passent juste sous les yeux ! Arrivés vers 9h15, nous n'assistons qu'à la fin du spectacle mais voyons presque plus de condors en une heure que sur tout notre séjour en Amérique du sud ! Pour autant, cette expérience ne remplacera pas celle, autrement plus émouvante, de Cafayate (Cf. Wayra, une rencontre extraordinaire).

Toutes les photos d'Arequipa et du Canyon de Colca ICI


Nos bonnes adresses à Arequipa et dans le Canyon de Colca

A Arequipa :

  • L'hospedaje El Caminante Class, 207 calle Santa Catalina, non loin de la Plaza de Armas. Bon rapport qualité / prix, propreté, terrasse sur le toit, rencontres sympas, Wifi... Sans doute une des meilleures adresses de la ville pour les routards. 35 soles (env. 7€) la chambre double avec salle de bain partagée. Le lit en dortoir est à 15 soles (3€). En revanche, si vous partez en excursion pendant plusieurs jours, assurez-vous que votre réservation à bien été prise en compte pour votre retour. Il y a eu un petit loupé pour nous, heureusement arrangé.
  • Pour le petit-déjeuner, c'est très sympa de se poser sous les arcades de la Plaza de Armas. Tous les restaurants proposent le petit-déjeuner en terrasse à l'étage avec vue sur la cathédrale et la place. A partir de 5 soles le petit-déjeuner continental.
  • Le restaurant Déjà Vu, 319 calle San Francisco, en face de l'église du même nom. Ses atouts : une superbe terrasse, une déco contemporaine et un menu délicieux pour un prix correct. 15 soles le menu avec une soupe ou entrée, une truite grillée et légumes cuisinés et une vraie salade de fruit.
  • Les cantines locales de la Calle Bolognesi qui part de la Plaza de Armas vers l'ouest, où le prix des menus défit toute concurrence : entre 3 et 5 soles (0,60 à 1€) ! C'est sur qu'à ce prix là, on n'est moins regardant sur le contenu de nos assiettes.
  • L'agence Colca Trek, 401 Calle Jerusalen, si vous souhaitez acheter une carte du Canyon de Colca avec des itinéraires un peu détaillés.

Dans le canyon de Colca :

  • La Posada de Roy près de San Juan. Agréable auberge bien entretenue et famille accueillante. 10 soles / personne en chambre matrimoniale avec salle de bain privée (soit 5€ pour 2). Prix négociable en basse saison. Il existe aussi des chambres plus simples avec salle de bain partagée. Dîner à 8 soles et petit-déjeuner à 6 soles.
  • L'hostal El Eden à l'entrée de l'oasis de Sangalle. C'est une des hostals avec la plus grande piscine. Les chambres sont plus sommaires qu'à San Juan, mais les propriétaires viennent de racheter des nouveaux matelas. 10 soles / personne en chambre double avec salle de bain partagée. Dîner à 8 soles et petit-déjeuner à 5 soles.


Infos pour les voyageurs

Nous avons trouvé plein d'infos sur le site internet de l'Hostal del Fuego de Cabanaconde.

  • Guide ou pas guide ? Les sentiers sont bien tracés et les villageois peuvent vous indiquer le chemin. On a trouvé qu'un guide n'était pas indispensable. En cas de doute, prenez le sentier classique : Cabanaconde / San Juan / Sangalle / Cabanaconde. Vous ne serez pas seuls.
  • Tente ou pas tente ? Pour une fois, ce n'était pas la peine de porter nos affaires de bivouac et compte tenu des dénivelés, ce n'était pas plus mal ! Il y a quelques auberges dans les villages pour vous héberger et vous restaurer.
  • Quel itinéraire ? La plupart des sentiers de randonnée dans le canyon partent du village de Cabanaconde. Sur la carte ci-dessous, nous avons emprunté le sentier de droite, qui semble être le parcours le plus classique. Pour ceux qui ont plus de temps, le sentier de gauche est sans doute plus sauvage. Les durées indiquées sur la carte ci-dessous sont globalement justes pour des bons marcheurs. Pour nous : Mirador San Miguel > San Juan (4h30), San Juan > Tapay (1h30), Tapay - Sangalle (2h30), Sangalle - Cabanaconde (2h20).

  • Comment atteindre Cabanaconde ? Réserver son billet au terminal terrestre avec la compagnie Andalucia. 15 soles / personne (3€) pour 6 heures de trajet. Il y a plusieurs départs par jour ; le plus adapté est celui de 6h du matin si l'on souhaite entamer la randonnée le jour même.
  • Comment aller à la Cruz del Condor ? Si vous venez de Sangalle, partez tôt pour avoir de la place dans le bus 9h. 10-15 minutes de trajet. Cela donne une arrivée un peu tardive pour observer les condors. Si vous dormez à Cabanaconde, prenez le bus précédent. Une fois sur place, nous avons repris le bus dans l'autre sens pour revenir à Cabanaconde où nous avons acheté un billet pour Arequipa.

Bon à savoir : Pour accéder au Canyon de Colca, il faut acheter sur place un billet touristique à 35 soles / personne (env. 7€) valable pour 5 jours.

Mis à jour (Samedi, 15 Septembre 2012 17:40)